Actualité :

Point sur les marchés financiers au 12/03/2020

Lire notre dossier

Marchés

Fluctuations des marchés : que pouvez-vous faire ?

Dans le contexte actuel, les marchés financiers ont enregistré ces derniers jours un très fort mouvement baissier. Nous avons constaté des réactions similaires lors du Brexit et, dans une moindre mesure, lors de certaines échéances électorales.

Votre épargne suit les fluctuations des marchés

Majoritairement investie sur des Fonds Commun de Placement Entreprise (FCPE), l'épargne salariale subit elle aussi ces fluctuations de marchés, avec plus ou moins de conséquences, selon la nature des fonds sur lesquels vous avez investi (monétaire, obligataire, actions ou diversifiés).

Cela se traduit habituellement par une forte augmentation du volume d'opérations pendant ces périodes de "panique" (haussière ou baissière), accentuant ainsi les tendances. Mais sont-elles toutes justifiées ?

Premier bon réflexe : ne pas paniquer, analyser

Votre épargne salariale est une épargne à moyen ou long terme, vos plus ou moins-values ne se concrétisent qu'à la vente de vos avoirs. Prenez donc le temps d'analyser rationnellement la situation :

  • Suis-je vraiment exposé ? Pensez à consulter la composition des fonds sur lesquels vous avez investi.
  • Puis-je agir rapidement ? Là encore, reportez vous la documentation de vos fonds, vous y trouverez notamment la périodicité de valorisation : quotidienne, hebdomadaire, voire mensuelle. En fonction, vous saurez si vous pouvez agir rapidement.
  • Ai-je besoin de mon épargne salariale à court terme  ? Si oui, sécurisez votre épargne pour diminuer les impacts.
  • La situation est-elle pérenne ? Prenez le temps de lire les avis des spécialistes (gérants d'actifs, presse spécialisée, etc.), ceux-ci vous donneront de bonnes indications sur l'attitude à adopter.

Comprendre le déroulement des opérations sur votre épargne salariale

Vous souhaitez agir ? Vous pouvez arbitrer à tout moment vos placements et ce, sans frais.

Il y a cependant quelques règles à connaitre. La plus importante étant que vos opérations ne peuvent être exécutées que sur des valeurs de parts inconnues, c'est la Loi. C'est-à-dire que nous devons attendre de connaitre la prochaine valorisation des fonds concernés pour acter une opération d'entrée ou de sortie.

D'autres paramètres sont également à prendre en compte :

  • La périodicité de valorisation. Nous l'avons évoqué plus haut, tous les fonds ne sont pas valorisés quotidiennement.
  • Les week-end et jours fériés. Les bourses ne sont pas ouvertes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ces périodes de fermeture impactent le délai de traitement de vos ordres.

Un exemple concret avec un arbitrage

  1. Vous décidez de passer un ordre d'arbitrage depuis le site internet le mardi matin du fonds A vers le fonds B. Les 2 fonds sont valorisés quotidiennement.
  2. Sur internet, la prise en compte de l'ordre est immédiate.
  3. L'opération de sortie et de réinvestissement de vos avoirs ne s'exécute que sur une valeur de part inconnue, soit celle de mercredi. Nous prenons donc la valeur de la part de Mercredi pour calculer le montant sorti du fonds A et le nombre de parts que vous pouvez acquérir du fonds B.
  4. Le traitement de l'opération s'effectue le jeudi dans la soirée.

Qu'est ce qu'une valeur liquidative (ou valeur de parts) ?

La valeur liquidative, ou valeur de parts, est le prix d'une part d'un FCPE (ou autre Organisme de Placement Collectif).

Elle reflète la valeur des actifs détenus dans le portefeuille du FCPE. C'est à partir de cette valeur que l'on détermine le prix de souscription (prix d'achat) et de rachat (prix de vente) d'une part du fonds.