Pratique

Départ de l’entreprise : que devient votre épargne salariale ?

Vous quittez volontairement ou involontairement votre entreprise actuelle ? Certaines questions vous trottent dans la tête... Que deviendra votre épargne salariale après votre départ ? Quelles informations importantes devez-vous connaître ? Quelles sont vos options ? Éclaircissons la situation.

1- Débloquer votre épargne salariale

Licenciement, rupture conventionnelle, départ volontaire, création ou reprise d’entreprise ; vous vous retrouvez dans l'une des situations suivantes ? Vous pourrez alors récupérer une partie ou la totalité de votre épargne salariale lors de votre départ de l'entreprise. Vous continuez de bénéficier de l'exonération fiscale. Les prélèvements obligatoires (CSG, CRDS) seront cependant prélevés sur les éventuelles plus-values réalisées, mais uniquement sur les plus-values. Attention, seules les sommes versées sur le Plan d'Epargne Entreprise (PEE) sont éligibles pour l'un de ces motifs.

Par ailleurs, si vous quittez votre entreprise pour un départ à la retraite, vous pourrez disposer de votre épargne investie dans vos Plan d'Epargne Retraite (PERCO ou PER Collectif). Vous choisirez alors de percevoir votre épargne sous forme de capital ou de rente viagère.

2- Conserver votre épargne salariale après votre départ

Bien entendu, vous pouvez décider de conserver votre épargne salariale. Dans ce cas, elle sera conservée sur le compte épargne salariale rattaché à votre ancienne entreprise. Cependant, et ce n'est pas anodin, sachez que vous devrez vous acquitter des frais de tenue de compte. Ces frais sont, en général, pris en charge par votre employeur tant que vous êtes salarié chez lui. Quand vous partez ceux-ci sont à votre charge.

L’intéressement et/ou la participation pourront être versés après votre départ, au titre de l'exercice fiscal précédent votre départ.

Astuce : pensez à garder vos coordonnées à jour auprès du teneur de compte. Vous continuerez ainsi de recevoir les documents liés à votre épargne salariale.

3- Transférer votre épargne salariale chez votre nouvel employeur

Vous avez rejoint une nouvelle entreprise qui propose, elle aussi, des dispositifs d'épargne salariale ? Sachez que vous avez la possibilité de transférer vos comptes épargne salariale liés à vos précédentes expériences professionnelles.

En regroupant vos comptes épargne salariale auprès du teneur de compte de votre entreprise actuelle, vous cumulez plusieurs avantages :

  • Vous rationalisez les coûts. En effet, comme évoqué plus haut, les frais de tenue de compte sont souvent pris en charge par l'entreprise. Vous pourrez ainsi continuer de bénéficier d'un placement à moindre coût.
  • La disponibilité de votre épargne n'est pas remise en cause. Ainsi, si vous disposiez d'une épargne salariale disponible immédiatement ou dans un ou deux ans, les échéances sont reprises à l'identique.
  • Vous conservez les avantages fiscaux. L'épargne transférée n'est pas fiscalisée, vous bénéficiez toujours de l'antériorité des plus-values réalisées.

Attention, cependant, des frais de transfert peuvent vous être demandés par l'ancien teneur de compte.

Vous souhaitez regrouper votre épargne salariale en transférant un ou plusieurs comptes épargne salariale chez Crédit Mutuel Épargne Salariale ? Découvrez la procédure dans notre article : Comment transférer mon épargne salariale ?

© 2021 - Crédit Mutuel Épargne Salariale